Vous êtes ici

  8 /  224896

78 [Soixante-dix huit ]

Livre
Fayard DL 2015

Il y a cet homme qui a gardé le réflexe de tendre la main sous la table pour caresser son chien, alors que son chien est mort. Cette femme qui boit du Get 27 pour oublier que son amant ne viendra pas. Ce militant d’extrême droite qui cherche à embrigader le patron de la brasserie. A l’abri des regards, dans la cuisine, il y a le rescapé d’une nuit d’octobre. Et puis il y a l’enfant. L’enfant qu’un adulte accompagnait mais qui est seul à présent devant son verre vide. L’enfant qui attend que l’adulte revienne.Nous sommes en 1978, dans une brasserie près de la cathédrale de Sens. C’est un instantané de la France et d’une époque. Mais aussi le récit atemporel et poignant de la perte de l’enfance, dans le bourdonnement indifférent de cette ruche française...

Il y a cet homme qui a gardé le réflexe de tendre la main sous la table pour caresser son chien, alors que son chien est mort. Cette femme qui boit du Get 27 pour oublier que son amant ne viendra pas. Ce militant d extrême droite qui cherche à embrigader le patron de la brasserie. À l abri des regards, dans la cuisine, il y a le rescapé d une nuit d octobre. Et puis il y a l enfant. L enfant qu un adulte accompagnait mais qui est seul à présent devant son verre vide. L enfant qui attend que l adulte revienne.
Nous sommes en 1978, dans une brasserie près de la cathédrale de Sens. C est un instantané de la France et d une époque. Mais aussi le récit atemporel et poignant de la perte de l enfance, dans le bourdonnement indifférent de cette ruche française.
 
Sébastien Rongier fait d un café une chambre d échos, où résonnent les voix d un pays venant tout juste de basculer dans la crise. Avec les guerres mondiales et coloniales, le paysage social se décompose et se recompose. Et les différentes lignes de forces du passé et du présent se croisent toutes, dans ce bar, dressant un portrait à la fois morcelé et puissant du xxe siècle français.
 
Auteur d un premier roman en 2009 (Ce Matin, Flammarion), Sébastien Rongier publie également des essais d esthétique sur les formes artistiques et sur l image : Cinématière (Klincksieck) et Théorie des fantômes. Pour une archéologie des images (Les Belles Lettres).

Public :
adulte
EAN :
9782213687063
Contient :
1 vol. (135 p.) ; 22 cm
Langue :
français
Message d'information
Site Support Public visé Localisation Sous localisation Cote Disponibilité Code-barre
Bibliothèque de Thorigny Imprimé Adulte Section Adultes Romans R RON Disponible 0102277

Sébastien Rongier est un écrivain français [1], philosophe [2], théoricien du cinéma [3], et professeur de français et cinéma-audiovisuel en région parisienne. Il apporte principalement une analyse sur l'ironie, la figure du fantôme[4] et le remake au cinéma.

Il signe plusieurs romans, dont Ce Matin (Flammarion) en 2009 et le dernier en date est 78 (Fayard)[5] : il retrace avec un caractère autobiographique la France de 1978, dans ses aspects sociaux, politiques, mais avec cette douceur de l'enfance qui le caractérisait à l'époque[6],[7].

Par ailleurs, il publie régulièrement, via Remue.net[8] ou des journaux papier de cinéma des analyses et des essais, et intervient fréquemment lors de conférences et colloques sur des thèmes littéraires, philosophiques et cinématographiques[9].

Il a été président de l'association de la revue Remue.net de 2010 à 2014, et directeur de la collection Art, pensée & Cie chez Publie.net jusqu'en 2015[10].